[Cinema] "Her" de Spike Jonze...

par vincent  -  14 Mars 2014, 12:21  -  #Culture & Divertissements

[Cinema] "Her" de Spike Jonze...
[Cinema] "Her" de Spike Jonze...
[Cinema] "Her" de Spike Jonze...
[Cinema] "Her" de Spike Jonze...
[Cinema] "Her" de Spike Jonze...
[Cinema] "Her" de Spike Jonze...
[Cinema] "Her" de Spike Jonze...
[Cinema] "Her" de Spike Jonze...
[Cinema] "Her" de Spike Jonze...
[Cinema] "Her" de Spike Jonze...
[Cinema] "Her" de Spike Jonze...

"Her" est à la fois une fable poétique, troublante et terrifiante...Spike Jonze offre une respiration au virtuel et remet en question la définition de l'amour avec beaucoup de poésie...

leumpcla

synopsis officiel : Los Angeles, dans un futur proche. Theodore Twombly, un homme sensible au caractère complexe, est inconsolable suite à une rupture difficile. Il fait alors l'acquisition d'un programme informatique ultramoderne, capable de s'adapter à la personnalité de chaque utilisateur. En lançant le système, il fait la connaissance de 'Samantha', une voix féminine intelligente, intuitive et étonnamment drôle. Les besoins et les désirs de Samantha grandissent et évoluent, tout comme ceux de Theodore, et peu à peu, ils tombent amoureux…

 

4e long métrage de Spike Jonze,” Her” traite avec intelligence et habileté d’une forme d’amour en plein développement et qui pourrait prendre une place centrale dans un avenir proche : celle de l’amour virtuel. Sans trop s’éloigner du présent, le réalisateur peint le tableau d’un futur plutôt réaliste d’un point de vue humain, technologique et architectural. Théodore, le personnage principal campé par Joaquin Phoenix ne parvient pas à se résoudre au divorce . Romantique et un tantinet dépressif son métier consiste à écrire de belles lettres sentimentales à la place des autres.  Il  va en quittant son travail découvrir un nouvel outil technologique muni d’un programme intuitif capable de s’adapter à la personnalité de chacun.

Lors de l’initialisation, Théodore choisit la voix féminine. “Samantha” (c’est son nom) sera donc sa nouvelle complice : disponible pour faire le tri dans ses emails, lui rappeller ses rendez-vous mais aussi pour échanger des conversations. Au fil des jours, une complicité va se nouer entre Théodore et son OS allant jusqu’à l’amour charnel rappelant l’une des premières scènes érotiques du film ou le héros solitaire passe à l’acte via son téléphone avec une interlocutrice sado-maso ayant le fantasme de se faire étrangler par son chat noir.

 

Bande annonce officielle

Tout ceci pourrait nous paraître stupide si le scénario n’était pas rondement mené et ne nous poussait pas à la réflexion : Qu’est ce que l’amour? Ou se situe notre sensibilité? Que ressentons nous vraiment? A l’heure ou les sex toys sont embarqués et très en vogue chez les working girls, l’approche de l’amour virtuel par Spike Jonze n’est finalement pas si éloignée de la réalité. nombreux adeptes des nouvelles technologies utilisent déjà ce support à des fins sexuelles par caméras interposées. C’est davantage l’aspect sentimental qui est caractérisé ici : un homme seul et désemparé tombe amoureux d’une voix suave et sensuelle, d’une “Her” impalpable et pourtant bien présente et au centre de son quotidien. Ce qui est frappant dans le film, c’est l’évolution des personnages, samantha finit par nous sembler totalement humaine, malgré l’absence d’un corps et d’un visage, elle ressent les choses, respire et passe de l’humour à la mélancolie. Et pourquoi pas? Certaines personnes souvent contre leur gré finissent dans les tâches qui leurs sont confiées au travail par agir comme des robots. Le défi technologique n’est t il pas de mener le virtuel vers un comportement humain similaire au notre?

 

Récompensé lors de nombreux festivals et de l’oscar du meilleur scenario “Her” réinvente le genre du film de science-fiction de façon intelligente. L’interprétation de Joaquin Phoenix est juste et troublante. Scarlett Johansson parvient quand à elle par le seul biais de sa voix chaude et sensuelle à s’imposer avec beaucoup de ferveur. Humour et déchéance s’entrechoquent  avec habileté captivant le spectateur en le poussant à réfléchir et à s’interroger. Pour cela il lui faudra se déshabiller de sa pudeur.

 

Ah oui, j’oubliais, les pantalons taille très haute devraient revenir à la mode si Spike Jonze a bien cerné le monde de demain...

 

 

  • Date de sortie : 
  • Réalisé par :  
  • Avec : 
    Amy Adams, Rooney Mara, Olivia Wilde....
  • Durée : 
    2h6min
  • Pays de production : 
     Etats-Unis
  • Année de production :  2013
  • Titre original : Her
  • Distributeur : 
    Wild Bunch
 

Du 15 au 24 juillet 2014 joue et gagne l'un des 3 dvd "Her" mis en jeu sur la page facebook. 

Résultat du concours, cliquez sur le bouton ci-dessous pour savoir si vous avez gagné 

Isabelle de Guinzan 16/03/2014 20:08

J'irai le voir je pense, l'idée de base me tente bien, c'est un sujet intéressant je trouve ! (et pourquoi pas ? comme tu dis !) Et puis il faut que je vois ce retour du pantalon taille haute alors ^^

Claire S. 14/03/2014 17:01

Non , ça me tente pas , c est pas mon genre de film préféré ....

Sandrine Coeurdevey Louis 14/03/2014 13:40

Il n'a pas l'air mal du tout ce film, en tout cas le scénario est assez original :-)
Je ne connais pas trop ce réalisateur (qui est aussi acteur il me semble) mais j'avais beaucoup aimé "Dans la peau de John Malkovitch" voilà quelques années !!
Merci pour cet article.